SEPULTURA
Forum KILLERS
Bienvenue chez vous
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Facebook KILLERS  Connexion  
Tout le forum (hors bistrot) est désormais accessible en sa totalité aux non enregistrés (Tout le monde peut lire et poster)
Rejoignez les 645 membres enregistrés et postez pour ajouter votre message aux 23883 autres

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 SEPULTURA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Broutchlag mordoré

avatar

Localisation : Guantanamo

MessageSujet: SEPULTURA   Ven 14 Aoû 2009 - 1:17

Compte rendu SEPULTURA + INFEST à Biarritz le 21-07-09

Salut la meute ...à retardement, j'avais ce compte-rendu (fleuve) sous le coude...
PARTIE 1:

Bon... je vais écrire un peu té...finalement c'est assez marrant de tricoter un compte-rendu, donc j'y vais tant que l'envie me prend...et surtout, histoire de laisser une trace écrite au sujet de la venue du mythique SEPULTURA dans la salle de l'Atabal à Biarritz ce mardi soir du 21 juillet 2009, et dont la 1ere partie est assurée par le groupe local* INFEST de Bayonne http://infestmetal.free.fr/
(* pour info : à ne pas confondre avec le "Groupe Local" définissant l'ensemble du système de galaxies dont la nôtre fait partie; cet ensemble lui-même englobé par le "super amas de la Vierge")
Il s'agissait donc d'une des 2 dates française de SEPULTURA pour sa tournée Européenne 2009 (le 16 à Paris au "Nouveau Casino" ...et le 23 pour les Basques à Bilbao au "Rockstar Live")

...Donc, approchant la petite zone industrielle sinistre et lugubre (si ! ça existe à Biarritz...) où se trouve ce petit joyau de salle, on arrive comme à l'accoutumée au milieu d'une centaine d'horribles SDF/clodos mutants aux mains fondues, émergeant des égouts vaporeux et irradiés par les fameux déchets de Césium 137 provenant du réseau souterrain de la ville ennemie de Bayonne (j'extravague un peu...). L'un d'eux pose sa main pendante et visqueuse de 40cm sur mon épaule... je lui donne un Mars...et il repart ...un autre se pointe dans une 4L fourgonnette à la Mad Max, découpée à la hache(*)...je lui donne un Benco, et il démarre plein pot...
(...ch'est pas pourquoi, j'avais envie de caser 2 vieux slogans publicitaire ...!? ...m'en fous je fais ce que j'veux...)
http://baiona.over-blog.com/article-2475872.html
(*peut-être dû à un précédent passage de Joey Starr à l'Atabal)

...Hop, nous arrivons et venons à la rencontre de quelques al-colytes dans la sacristie du vice (la buvette quoi...).
Tiens !?? un bout du comptoir intérieur a même poussé à l'extérieur dis-donc !? et moi je sais pourquoi... parce que c'est l'été ! (ba?), et qu'il fait bon dehors...
D'ailleurs parmi les conversations, on a vite fait d'évoquer l'extraordinaire Putain de Cagnard de la journée... 38°C à l'ombre... proche des records locaux...Heureusement le climat océanique nous amène en début de soirée, des "entrées maritimes" pour nous rafraîchir la couane...

Euh... ah oui, donc on entend INFEST qui démarre tandis que nous faisons le plein à coté... hum... (pas de pastis d'ailleurs...)
Bon allez Go ! INFEST a bientôt terminé nous allons les voir (histoire de rentabiliser le billet ah! ah! ...soutenons les petits groupes locaux qu'y disent... Gloups...)
J'approche de l'entrée de la salle... pas mal de personnes ont la même idée à ce moment là ...Aussi, je vois plein de mecs qui veulent féliciter à bras ouvert les vigiles de l'entrée...ah non ch'ui con... il font juste leur boulot de palpeurs professionnels et font écarter les bras... et pourtant mon sabre ninja (à cause des clodos mutants) est passé sans faillir... y sont cons ces vigiles, hi, hi...

La salle est remplie au 2/3 (ou 4/7e plutôt), on comprend vite pourquoi et pour qui sont venus tous les autres restants à l'extérieur...
J'assiste donc aux 3 ou 4 derniers morceaux d'INFEST :
...L'on entend en gros que la batterie et le chant (enfin la voix plutôt) dont le son est bon pour ma part, et le reste (guitares) étant très bruyant... (fichtre, même pour un "petit" groupe...cette salle spécialisée possède effectivement une très bonne acoustique... et oui, c'est çà quand on y met les moyens financiers et techniques...) Le style pratiqué étant du Grind assez bourrin, je n'ai pas réussi à saisir les subtilités...je n'ai senti aucune nuance entre les derniers morceaux; mais bon, je mettrai ça sur le compte du fait de ne pas être un initié du groupe...
Le chanteur à bien sûr remercié tous ses supporters intimes présent, tout en n'omettant pas d'être satisfait et fier d'avoir pu jouer dans une aussi belle salle, et surtout d'assurer la 1ere partie des Brésiliens...
...Allez, bonne continuation les Bayonnais, c'était puissant...
Donc on ressort... et patati et patata... et BAM on re-y-va... les palpeurs sont toujours là... pour info je leur montre mon sabre, histoire de leur signifier leur incompétence...

La salle se re-remplie et on dirait qu'il y a un peu moins de monde en comparaison de la venue de SUICIDAL TENDENCIES plusieurs mois auparavant... mais elle est quasi-pleine de sa capacité (disons 7/8e quoi ...soyons précis) ...bizarre, car le journal local SUD-OUEST avait relaté le jour même un article sur ce concert (ce qui m'a étonné), annoncant qu'il ne resterait bientôt plus de place... (si le lien fonctionne : http://www.sudouest.com/pays-basque/actualite/biarritz/article/655180/mil/4902161.html?auth=f3e35a49&cHash=f913482cf7)

Tout d'abord concernant SEPULTURA, il s'agit de la 1ere fois que je les voient en concert et je dois dire que j'avais délaissé l'actualité du groupe depuis "Chaos A.D." et que je n'ai écouté que quelques bribes de ce qu'ils ont produit par-ci par-là au fil du temps à travers les différents CD sampler de magazines suite au départ de Max... avec ce dernier j'ai redécouvert récemment "Roots" que je n'aime décidemment pas (hormis "...bloody roots"). Aussi, on a pu me filer le dernier "A-lex" quelques temps avant, et je dois dire que certains titres sont assez intéréssant...des titres Thrash et Hardcore sans guitare accordée exagérement trop grave...avec les solos typiques de Kisser... à suivre...
La voix du géant Derrick Greene me fait penser un peu à celle de John Tardy d'Obituary... donc j'aime assez, mais ceci dit pour SEPULTURA ...eh oui, je préfère celle d'origine...

Bon on y est.. on attend dans un noir savamment calculé (tu parles), et démarre l'excellente et courte intro du dernier album A-lex (il s'agit du titre A-lex 1)... les 4 types apparaissent, puis s'enchaîne conformément le titre rapide et sauvage "Moloko Mesto" (un titre thrash assez basique qui me reste bizarrement en tête depuis que je l'écoute).
S'enchaîne ensuite les 2 titres suivant d' "A-lex".
Le son est vraiment... nickel de chez nickel pour moi...Tout est puissant et équilibré... chapeau ! ...et un décor so(m)bre en arrière plan avec la représentation de leur pochette "A-lex", digne suite graphique de "Arise".
Le public de devant réagit peu mais ceci jusqu'au 3e titre "what I do" qui est un titre typé Hardcore du toujours dernier album (il s'agit du morceau que l'on pouvait trouver sur le CD sampler du Rock Hard, et probablement dans d'autres magazines...d'où peut-être l'étrange et vif réveil du public devant)
Concernant le public, son énergie ira crescendo à partir de ce morceau...et ce sera la furie par moment : slam - stage diving...
Tous les classiques y passent et pour ma part la setlist est parfaite et bien équilibrée entre les périodes de l'avant et après Max...
Concernant l'attitude du pote à Popeye, c'est à dire du chanteur géant vert (il est végétarien parait-il...son menu doit être à base d'épinard certainement, vu la musculature...), on s'étonne jusqu'au premier tiers du show d'une absence totale de communication : pas un mot entre les titres comme me le fait remarquer mon voisin de droite (!!)...effectivement, c'est un peu tristounet...
Hé, hé, le bougre, il s'est sacrément bien rattrapé par la suite, une sorte de stratégie sans doute, et l'on sent bien qu'il à fait l'effort de s'imprégner un poil de la culture locale...finalement, le mec est assez charismatique, communicatif, et cool sur scène...
Andreas Kisser dont la formation tient en grosse partie sur ses épaules assure tout ce qu'il faut...trop peut-être, et c'est là que le bât blesse un peu pour moi...putain il est vraiment fort, mais SEPULTURA n'est décidemment pas un groupe à une seule guitare...et sur des titres que j'apprécie vraiment beaucoup comme "Innerself", "Mass Hypnosis", l'excellent "Troops of Doom" et d'autres, les solos se retrouvent bien seul sans accompagnement en "power chords", et la basse pourtant bien présente n'y fait rien...d'autant qu'en alternant solo/rythmique, quelques discrets "pains" se sont produits...pas évident techniquement sur des morceaux conçus pour 2 grattes (d'autant que la transpiration ne devait sûrement pas arranger la situation...).
...Pourtant je croyais que Derrick assurait la gratte sur certains morceaux... bon-tem-pi... au moins Andreas garde une super attitude et headbangue à fond...et puis on lui pardonnera... après tout, je viens de me souvenir que c'est de lui que vient l'apport des mélodies dans le Thrash Death originel de SEPULTURA... et de plus j'ai remarqué qu'il a su alterner le son ultra-métallique typique des rythmiques époques "Beneath the remains" et "Arise" avec le son post-"Chaos A.D.", ce qui est gage d'un bel effort sur le respect sonore des anciens titres...
Le 2e rescapé originel Paulo Jr. (ou Paolo ?) demeure moins vigoureux, mais il me semble que le gars à toujours fait preuve de discrétion au sein du groupe...aussi du coup, sans 2e guitare, sa basse bien présente devient capitale sur beaucoup de morceaux, et il assure le gars...
Le batteur Jean Dolabella et remplaçant d'Igor depuis 2006, est un sacré cogneur...rien à dire...il a la force avec lui, c'est nickel et puissant pour moi...sacré jeannot.
Pour le coté technique, l'ensemble me paraît puissant, sauvage, speed et très carré...accentué par les petits mouvements synchronisés du chanteur sur les break speedos...excellent...
Comme je le disais avant, je préférais la voix de Max à celle de Derrick sur album, mais finalement en concert, les titres de la 1ere période passent sans problème, au point que j'ai fait totalement abstraction du truc... Peut-être est-il plus facile de remplacer en concert un chanteur au style de voix "growl" plutôt qu'au style "mélodieux"? ...les nuances seraient moins flagrantes ?

Même si l'air extérieur s'est rafraichi, on peut supposer que l'inertie thermique de la journée sur le bâtiment, a pour conséquence qu'il fait encore super chaud à l'intérieur et ce, malgré de sporadiques courant d'air qui nous flagellent la tronche... La clim ou la VMC de la salle en chie trop ce soir ou quoi ?...eh bé tant pis... Ayant un minimum de culture, me vient à l'esprit cette citation issue du film "Independance Day" prononcée par l'espèce de savant déjanté qui se mit à découper l'armure bio-mécanique de l'extra-terrestre... je cite : "beuaaAAH... et bien... oui...on peut dire que... oui... ça pue !..."
...ainsi on se délecte des odeurs de chaussettes et de transpiration en remplacement de la fumée des clopes : c'est incroyable ce que ça pouvait être sain finalement la clope , ah! ah!...au début, j'ai même soupçonné l'odeur ultime... celà m'a ensuite été confirmé : un traître qui a certainement laché en douce une perle (rare?)...
Comme le reprennait Bigard :"pet contenu...furoncle au cul"... ça fait du bien c'est sûr, mais pour l'entourage... ah! ah!... ...Tout de même un conseil pour la digestion : les corbeaux, il faut les vider avant...

Ce public de l'Atabal m'avait surpris de son énergie lors du passage de SUICIDAL T. et là idem...encore plus furibard par moment je trouve...
Le public est fou sur des titres comme "refuse/resist" et il faut jouer des coudes même au milieu de la salle... l'album "Chaos A.D." prend toute sa mesure et démontre sa popularité dans l'assemblée.
...à un moment donné un mec parvient à monter sur scène mais un des vigiles le renvoi aussi vite qu'il est arrivé...eh oui pas d'excés de zèle : tels des gardiens du temple, 2 vigiles en blanc (balèzes bien sûr mais moins que Derrick...) sont postés de part et d'autre de la scène comme deux statues de cire...c'est sûr c'est leur boulot... en tout cas, qu'est ce qu'ils doivent s'emmerder... en regardant leurs cabines(**) de night-clubber, eux, face à la foule j'imagine qu'ils se pensent :"mais comment peut-on aimer un truc pareil ?...pardonne-les, Dieu de la Pop-Dance-Variétoche, il ne savent pas ce qu'ils font... et ce qu'ils ratent" ...ah! ah! mais non, on le sait trop justement...
(**=tronches)
Egalement un truc plus que sympa et marrant, à l'instar d'un MANOWAR comme j'ai pu le lire sur le CR récent (de PK et Joel31) du Metalway ...vers la fin, SEPULTURA s'apprête à entamer leur célèbre reprise "Orgasmatron" de qui on sait, et font monter un mec au pif sur scène (sachant jouer de la gratte théoriquement), et lui file une guitare afin d'assurer le solo...Derrick et les autres le mette un peu à l'aise en plaisantant et en baragouinant je sais pas trop quoi, et l'heureux élu, tout en endossant la gratte, répond au micro tendu de la main du géant par cette phrase mémorable issue de la haute littérature : "...YEAH ! "...ce qui amuse tout le monde ...ah! ah! cool (je vais m'avancer et j'en suis pas sûr du tout, mais il me semble que Derrick amusé lui rétorque un truc du genre : "Hey! you speak English !?...")...et voilà j'ai enfin SEPULTURA à 2 guitares mais bon...le solo reste assez approximatif...ah! ah! (putain la pression !..)

Après un 1er ou 2e rappel (je sais plus), Derrick s'adonne également à des percussions tribales (issue de "Roots" je suppose) sur un espèce de gros tam-tam (désolé pour l'approximation...)
A la fin, SEPULTURA (qui fête également ses 25 ans d'existence comme le rappelle Derrick) remercie chaleureusement la foule... le pugnace Kisser à l'air heureux et montre son poing rageur...il peut, le public a été royal et n'a apparemment pas oublié ce groupe (blessé et affaibli) et ses supers titres cartons...

Aussi, quelques petits détails : SEPULTURA semble avoir une certaine sensibilité pour le territoire local :
Andreas Kisser affichait ainsi un t-shirt "S.A." (Soziedad Alkoholica***) immédiatement reconnaissable...Derrick Greene hurlait et savait qu'il était en "Euskal Herria" et, si j'ai bien compris son anglais, qu'ici était le plus beau coin de ce qu'il connait de France (Biarritz... and his bay... bla bla bla...ou quelque chose comme ça...)... démago ou pas, c'est toujours un petit geste qu'apprécient les autochtones...
(*** pour info, S.A. a signé l'an dernier chez les gros RoadRunner records, justement ex-label de SEPULTURA, tout en sortant l'album "Mala Sangre" ...et chroniqué en juin dernier dans Rock Hard - Michel...annnaa ahh !..)
Ouais... SEPULTURA nous vient d'un continent aux situations politiques actuelles et passées très dures ...leur coté engagé ne passe pas inaperçu et ils ont l'air de connaitre certaines particularités locales...Difficile d'être insensible à cette sensibilité plutôt sensible ici.
...En visionnant quelques videos Youtube de leur concert à Bilbao 2 jours après, Andreas portait un t-shirt "Euskal Metalheads" et z'ont fait monter un mec pour hurler sur le titre "Policia"...

Conclusion:
J'apréhendais de voir un "tribute band" de SEPULTURA mais non, c'est du tout bon... ces gars là ont du courage d'avoir continué sous cette formation malgré une énorme baisse de popularité de l'après Max (et sans être reconduit par leur label historique), et l'on sent aussi que les mecs ont l'air solides...(je crois avoir lu quelque part qu'en 1996 pour la tournée "Roots" et au sommet de leur popularité, ils avaient remplis complet le Zénith de Paris à 7000 et l'année suivante suite au départ de Max, 300 à la Boule Noire ! ...ça calme...enfin, à vérifier...).
Donc,
A mon avis un excellent concert de SEPULTURA où je ne me suis pas ennuyé 1 seconde...le seul petit regret : il manque une guitare...(et peut-être un Max et un Igor tiens aussi...)

http://www.sudouest.com/accueil/loisirs-culture/musique/article/657258/mil/4912932.html?auth=6a0528ab&cHash=f8a107f2c8

En partant (****), j'en profite pour serrer la pogne de Jacques Balutin avec lequel, tout en évoquant son retour au cinéma dans G.I.Joe (dans le rôle du soldat d'élite français), on s'interrogeait sur un probable retour des frères Cavalera dans SEPULTURA...c'est sûr, cela ferait un énorme buzz pour le groupe sur le moment... on peut toujours rêver...
...Se séparer au top comme l'a fait le Max peut-être un mal pour un bien...l'attente du retour est proportionnelle à la déception du départ...pourvu que le produit final soit bon si cela se réalise...
...Bon, les clodos sont endormis... hop, cassos... ("cassos" qui peut vouloir dire aussi "cas sociaux" dans le langage du milieu social professionnel)

(****) anecdote à confirmer - ...hormis la prestation des groupes, certaines descriptions à l'extérieur sont probablement à reconsidérer, ceci dû à un embrasement total de la zone par un orage magnétique, le même que dans "Nimitz retour vers l'enfer" connu pour ses perturbations extra-sensorielles.

à la prochaine...
Revenir en haut Aller en bas
Bruno
 
avatar

Age : 55
Localisation : Pays Basque

MessageSujet: Re: SEPULTURA   Dim 20 Mai 2018 - 23:21

Revenir en haut Aller en bas
http://killers.fr
Bruno
 
avatar

Age : 55
Localisation : Pays Basque

MessageSujet: Re: SEPULTURA   Lun 3 Sep 2018 - 22:34

Revenir en haut Aller en bas
http://killers.fr
 
SEPULTURA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum KILLERS :: Hors KILLERS :: Groupes-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: