Killers absent de Spotify
Forum KILLERS
Bienvenue chez vous
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Facebook KILLERS  Connexion  
La partie du forum dédiée à KILLERS est désormais accessible en sa totalité aux non enregistrés (Tout le monde peut lire et poster)
Rejoignez les 643 membres enregistrés et postez pour ajouter votre message aux 21877 autres

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 Killers absent de Spotify

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yvonus

avatar


MessageSujet: Killers absent de Spotify   Dim 17 Déc 2017 - 16:02

Bonjour à tous

J'accumule les CDs de Killers depuis un paquet d'années, le dernier vient d'être commandé !

Pour autant, les CDs, en vadrouille, dans le train, dans les airs, c'est moyen.
Utilisateur de Spotify, j'apprécie leur plateforme mais ... point de Killers.
J'imagine que les 10€ réglés en direct de chaque album rapporte plus que les centimes x le nombre d'écoutes sur ces plateformes de streaming.

Vous l'avez compris, pour le côté pratique, j'aimerais bien trouver la disco Killers sur Spotify.
Et, comme je suis sûr que ce n'est pas un hasard qu'elle n'y soit pas, j'aimerais entendre vos raisons.

Metal-lement vôtre.
Yvonus
Revenir en haut Aller en bas
Bruno
 
avatar

Age : 55
Localisation : Pays Basque

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Dim 17 Déc 2017 - 17:27

yvonus a écrit:
J'imagine que les 10€ réglés en direct de chaque album

Chaque album n'est pas à 10€ (1€ / 3€ / 4€ / 5€ / 6€ / 10€)
Les coûts de fabrication, d'expédition, d'emballage, de commission Paypal ou Amazon sont à déduire

yvonus a écrit:
rapporte plus que les centimes x le nombre d'écoutes

un demi centime par écoute pour Spotify.
Et ce n'est pas parce que tu vas écouter 100 fois un morceau que le groupe "s'enrichira" de 100 x 0,005 € = 0,05€ (cinq centimes) car ils ont des méthodes de calcul qui ne mènent pas à ça.
Pour ce qui me concerne, je trouve que c'est un gros foutage de gueule.
On peut penser que j'ai tort de penser ça mais ça reste un droit.

La notion de soutien direct affirmé et concert est très importante pour nous (et je renvoie à nos tarifs ceux qui penseraient que c'est purement en vue de profit)

Voilà, je ne sais pas si cela te conviendra et te convaincra mais si ce n'est pas le cas, j'aimerai bien que tu me dises pourquoi tu penses qu'on a tort
Revenir en haut Aller en bas
http://killers.fr
yvonus

avatar


MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Dim 17 Déc 2017 - 17:50

Salut Bruno et merci de la réponse rapide.

Loin de moi l'idée de dire que vous avez tort !
Au contraire, tu confirmes ma supposition que le modèle de rémunération de Spotify, à fortiori pour un groupe de taille modeste, est *financièrement* inutile.
Et que le soutien direct, sans intermédiaire, vous rémunère plus. Dont acte, cela me va très bien, et je continuerais à acheter les CD et à venir vous voir (Vouziers 2018!!).

Si on prend le sujet d'un point de vue marketing/publicité/visibilité du groupe, le fait d'être présent sur les plateformes de streaming ne vous apporteraient-ils pas un plus ?

A nouveau, loin de moi l'idée de vous convaincre, je suis curieux d'avoir le ressenti d'un vrai groupe, pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Bruno
 
avatar

Age : 55
Localisation : Pays Basque

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Dim 17 Déc 2017 - 19:53

yvonus a écrit:
Si on prend le sujet d'un point de vue marketing/publicité/visibilité du groupe, le fait d'être présent sur les plateformes de streaming ne vous apporteraient-ils pas un plus ?

Cette logique est sans limite :
"Si vous faisiez de la promo, si vous aviez un label, si vous faisiez davantage de concerts, si vous preniez un vrai chanteur, si vous chantiez aussi en anglais, si vous étiez sur tous les réseaux sociaux, si vous aviez un manager, si vous faisiez des clips, si vous vous preniez davantage la tête sur vos productions, si vous aviez un site web plus chiadé, si vous ameniez du merchandising et un ingénieur du son en concert... etc"

A tout ça, tu peux être amené à répondre oui mais je ne suis pas persuadé qu'on serait aussi libres, indépendants et sereins  Cool

yvonus a écrit:
je suis curieux d'avoir le ressenti

Bon ... après (et tu le sais) on est loin d'être représentatifs de ce qui se fait en règle générale Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://killers.fr
lejeune

avatar

Age : 49
Localisation : fresnoy le grand

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Lun 18 Déc 2017 - 18:52

en résumé KILLERS ne sera jamais riche,mais riche en vrai fans qui les respectent...
Revenir en haut Aller en bas
Bruno
 
avatar

Age : 55
Localisation : Pays Basque

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Lun 18 Déc 2017 - 19:06

lejeune a écrit:
en résumé KILLERS ne sera jamais riche

C'est pas non plus avec le demi centime de Spotify qu'on le deviendrait Laughing

lejeune a écrit:
mais riche en vrai fans qui les respectent...

cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://killers.fr
Cardinal-Sin

avatar

Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Jeu 11 Jan 2018 - 10:26

Spotify et co. c'est pas du tout mon truc et je ne paierais jamais pour écouter de la musique sur ce genre de plateforme où l'argent est dirigé de toute manière vers les Justin Bieber et co. c'est une évidence. Bref, personnellement je m'en bats les couilles que Killers soit sur ces plateformes et je comprends que par principe on y soit pas.

Cela dit et d'un point de vue pragmatique et en caricaturant un peu:

1° Les kids d'aujourd'hui n'achètent plus de CD, pas par égoïsme mais ils n'ont tout simplement plus de lecteur CD. Par exemple, j'ai hésité d'en offrir un à ma fille, mais pourquoi faire? elle n'en a aucune utilité, elle a en tout 3 CD que je lui ai offert (pour moi il est hors de question de payer pour des Mp3 Very Happy je préfère les ripper pour quelles puissent les écouter sur smartphone...). Les nouvelles voitures ne sont plus équipées de lecteur CD, les PC n'ont plus de lecteur CD-Rom, les chaînes hifi ne se vendent quasiment plus c'est l'explosion des boom box. D'ailleurs pour acheter des disque c'est de plus en plus compliqué à part la vente par correspondance. Bref, je constate vraiment autour de moi, famille collègue ou potes, que je suis un des derniers à acheter des disques physiques surtout CD. Niveau vinyl c'est moins vrai. Je fais depuis 20 ans pas mal de trading est je le sens aussi très très largement à ce niveau.

2° Là je suis moins affirmatif, mais j'ai un peu l'impression qu'un (jeune) groupe qui s'autoproduit doit au maximum essayer de s'exposer à un public qui ne le connaît pas pour essayer de se faire connaître. Deezer et co c'est un peu les radios des temps modernes avec des milliers d'auditeurs potentiels et actifs. J'ai discuté avec des potes musiciens même si ça ne leur rapporte rien, sur quelques centaines d'écoute, ils ont concrétisés quelques ventes physiques en plus du cercle d'acheteurs habituels et sans faire de promo particulière. Y a sûrement un intérêt à être aussi présent là dedans rien que pour vendre plus de disques physiques. Le rapport promo/temps à consacrer est pas énorme (selon leurs dires).

3° Killers c'est quand même une (très très pour ne pas dire LA) grosse référence du Heavy Metal français. les playlists, voire algorithmes vont forcément ramener les auditeurs de musique metal qui ne connaissent pas votre musique sur le groupe. Je vois que certaines chansons ou albums de Killers font des milliers de vue, voire dizaine de milliers de vue sur youtube alors que ceux qui poste n'ont que quelques dizaines, voire centaines d'abonnés. Bref y a de la demande pour écouter votre musique et pour moi au delà du côté financier c'est presque d'intérêt public que les amateurs de musique puissent accéder à l'entier de votre discographie.

Bref, tout ça pour vous demander est ce que ça vous démange pas un peu de vous lancez là dedans? Pour en avoir le coeur net? ou est-ce vraiment une certitude de votre part que ça ne générera rien de positif? où c'est trop chiant à gérer pour un groupe comme le vôtre?

J'ai quand même l'impression que ceux qui achètent des disques de Killers, les achètent parce qu'ils sont des passionnés du groupe. Le fait d'être sur Spotify et co. ne changera pas grand chose de ce côté là.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.metalofsteel.ch
Bruno
 
avatar

Age : 55
Localisation : Pays Basque

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Jeu 11 Jan 2018 - 11:13

Je suis d'accord sur tout ce que tu dis

La prochaine étape restera dans notre cadre de vente directe.
On y réfléchit mais on veut prendre le temps.
Vous pouvez nous aider en nous présentant des exemples qui vous paraissent bien.

D'abord, ce sera cette étape.

Ensuite, on continuera à réfléchir sur le reste (Deezer et co) mais, pour le moment, ça reste secondaire.

On veut d'abord y réfléchir dans notre cadre de vente directe.

Ce ne sera pas d'ailleurs pas forcément exactement en synchronisation avec la sortie d'un nouvel album.

Mais, présentez nous des exemples qui vous paraissent intéressants, ça peut vraiment nous aider Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://killers.fr
basajauna

avatar

Age : 45
Localisation : latitude 43°29'37''Nord longitude 1°28'30 Ouest

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Jeu 11 Jan 2018 - 12:08

C'est marrant,mais personne ne parle de la compression MP3 qui gniaque beaucoup par rapport à un fichier audio classique ...( Et je ne parle pas pour nous ,mais en général),certes il faut vivre avec son temps ,mais si les MP3 avaient la qualité et la richesse de son d un CD ... Rolling Eyes

Mais c est drôle que personne ne relève ,surtout les experts en son de batterie Smile

Remarque,c'est le fast food, tu t'en fous de la qualité,l'important c est d en avoir dans l assiette et que ça aille vite Very Happy

_________________
Les fonctionnaires sont un petit peu comme les livres d'une bibliothèque. Ce sont les plus haut placés qui servent le moins...
Revenir en haut Aller en bas
stench

avatar


MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Jeu 11 Jan 2018 - 13:02

Je crois que personne ne relève parce nous sommes entre amoureux de musique et qu'on sait tous que le MP3 nuit à la qualité. En ce qui me concerne, j'ai plus de 6000 cd, et aucun album en MP3. C'est vrai également que pour les jeunes, je suis un extraterrestre d'acheter des cds.
Revenir en haut Aller en bas
Cardinal-Sin

avatar

Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Jeu 11 Jan 2018 - 13:31

merci pour les réponses

pour moi l'essentiel c'est que ça aille vite et que ça chie! Laughing

bien sûr c'est un argument pour le CD, mais dans ce cas je préfère le vinyl d'ailleurs avec le petit craquement qui va avec c'est juste délicieux à condition que tout soit en AAA bien sûr. Le mp3 gravé sur vinyl me tente moins Very Happy

tant qu'il y la version CD tout me va Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.metalofsteel.ch
Elevator

avatar

Age : 53

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Jeu 11 Jan 2018 - 14:18

Je suis heureux de constater que je ne suis pas le seul à préférer le format CD au MP3 et le côté objet concret qui s'y rattache ainsi que la qualité sonore. J'adorais le vinyle en son temps mais, en dehors de l'artwork qui prenait une autre dimension, je ne suis pas nostalgique de ce format en raison de la fragilité de la chose.
Là où c'est scandaleux parfois, c'est qu'il y a des artistes qui, depuis environ une dizaine d'années, sortent des albums dont le son CD est pire que du mauvais MP3. Un exemple parmi d'autres est l'avant dernier album de Queensrÿche de 2013 (le premier après l'éviction de G.Tate), comment est-il possible de sortir un CD avec un son aussi comprimé et artificiel ??? !!!
Ce n'est qu'un exemple parmi beaucoup d'autres et j'espère que la tendance va un jour s'inverser, mais j'avoue être pessimiste quand on voit comment les jeunes considèrent la chose ...
Revenir en haut Aller en bas
basajauna

avatar

Age : 45
Localisation : latitude 43°29'37''Nord longitude 1°28'30 Ouest

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Jeu 11 Jan 2018 - 19:56

stench a écrit:
En ce qui me concerne, j'ai plus de 6000 cd, et aucun album en MP3. C'est vrai également que pour les jeunes, je suis un extraterrestre d'acheter des cds.

Bah pour les jeunes ,t'es un extraterrestre d acheter tout court Laughing
Purée 6000 cds quand même

_________________
Les fonctionnaires sont un petit peu comme les livres d'une bibliothèque. Ce sont les plus haut placés qui servent le moins...
Revenir en haut Aller en bas
Elevator

avatar

Age : 53

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Jeu 11 Jan 2018 - 20:46

stench a écrit:
j'ai plus de 6000 CD

Shocked

Tu me fous la honte, je n'en ai que 4 500 ... Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Cardinal-Sin

avatar

Age : 39
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Jeu 11 Jan 2018 - 22:33

Elevator a écrit:
Je suis heureux de constater que je ne suis pas le seul à préférer le format CD au MP3 et le côté objet concret qui s'y rattache ainsi que la qualité sonore. J'adorais le vinyle en son temps mais, en dehors de l'artwork qui prenait une autre dimension, je ne suis pas nostalgique de ce format en raison de la fragilité de la chose.

ça se discute. J'ai quand même plus de CD illisible ou qui saute que de vinyl mais j'ai une bonne platine. Cela dit c'est surtout moins pratique faut se lever à la moitié du disque et ça prend de la place Smile

Mais j'ai mon petit rituel de temps à autre, on va dire une fois par mois où je me fais mon moment vinyl. Je trouve qu'il y a un parallèle avec une bonne bouteille, faut bien la conserver et la savourer. On parlait de musique fast food, je trouve justement que le vinyl s'est tout le contraire et j'adore la façon dont les disques étaient construit avec une Face A et une Face B parfois bien distincte, le format standard de 8 titre pour 40 minutes, y a un équilibre parfais pour mes oreilles (qui supportent un peu moins le format 15 titres 74 minutes Smile
pis bon le son quoi. je trouve toujours que certains disques même remastérisé n'ont pas la même profondeur que les pressages originels, mais là on tombe peut-être dans le psychologique Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.metalofsteel.ch
Elevator

avatar

Age : 53

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Jeu 11 Jan 2018 - 23:09

En fait, je suis assez d'accord avec toi pour ce qui est des bons côtés du vinyle, mais quand j'en achetais beaucoup entre 1978 et 1990 (presque toutes mes économies de lycéen puis d'étudiant y passaient Laughing ), j'ai eu trop souvent des soucis avec des disques qui sautaient ou bien qui étaient gondolés. Bon, c'était quand même une bonne époque je l'avoue ! Very Happy
Concernant la qualité sonore, je crois qu'il n'y a pas de règle générale, certains albums sonnent mieux en vinyle et d'autres en CD. Après, comme tu dis, le psychologique joue peut-être aussi ... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
volumenbrutal

avatar

Age : 52

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Ven 12 Jan 2018 - 9:30

J'écoute beaucoup plus de vinyles que de CD.
Revenir en haut Aller en bas
js64

avatar

Age : 48
Localisation : saint jean pied de port

MessageSujet: Re: Killers absent de Spotify   Ven 19 Jan 2018 - 0:08

 

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/mp3-officiellement-libre-de-droits-sen-va-doucement-vers-fin/

Le MP3 est officiellement libre de droits (et s'en va doucement vers sa fin)

L'Institut Fraunhofer, qui détenait les derniers brevets d'utilisation du format MP3, a annoncé qu'il ne les renouvellerait pas. Le début de la fin.

En direct des années 2000.

Les puristes de la musique enregistrée peuvent festoyer : l'ère de la compression MP3 touche véritablement à sa fin, emportant dans son agonie ses affreux effets secondaires sonores. La semaine passée, l'Institut Fraunhofer, qui possède les derniers brevets d'exploitation du format, a annoncé qu'il mettait fin, pour de bon, à son programme de licence, rapporte Gizmodo. Et si la question de la parenté du MP3 est tortueuse et ponctuée de procès retentissants, l'Institut Fraunhofer était bel et bien le dernier organisme à posséder des droits d'exploitation sur l'outil de compression. Avec l'expiration et le non-renouvellement de ces licences, le MP3 est désormais intégralement libre de droits. Et s'en va, doucement, vers le cimetière de l'informatique, selon le communiqué de l'Institut :

"Bien qu'il existe aujourd'hui des codecs audio plus efficaces possédant des fonctionnalités plus avancées, le MP3 est toujours très populaire chez les consommateurs. Cependant, de nombreux services media de qualité comme les diffusions streaming, TV et radio utilisent des codecs ISO-MPEG modernes comme ceux de la famille AAC et bientôt MPEG-H. Ceux-ci peuvent offrir plus de fonctionnalités et une qualité audio supérieure à des bitrates bien inférieurs à ceux du MP3."

Difficile de faire plus clair : au vu des technologies actuelles, le format MP3 est un système de compression on ne peut plus mauvais, qui défigure les pistes passées à sa moulinette ; nous continuons à l'utiliser par tradition, parce que ce sigle restera à jamais associé à l'explosion de l'écoute, l'échange (et, oui, le piratage) de musique en ligne via les réseaux peer-to-peer (KaZaA, eMule, Napster et j'en passe), une ère pré-restrictions géographiques, pré-Spotify et publicités de 30 secondes, pré-Hadopi, aux allures de far west des droits d'auteur où tout semblait soudainement accessible gratuitement et pour tous. Oui, le MP3 mourra - et c'est une excellente nouvelle pour nos oreilles - mais sa place est désormais dans un musée, avec les honneurs.


Et vive le AAC !

Développé à l'orée des années 1990 en Allemagne, le MP3 était encore soumis, jusqu'au 27 avril 2017, à une licence commerciale. En France, nous apprend ZDNet, plusieurs entreprises pouvaient techniquement réclamer une redevance pour l'écoute de pistes, parmi lesquels - outre l'Institut Fraunhofer - Philips et France Télécom. C'est désormais de l'histoire ancienne alors que la majorité des services de streaming sont aujourd'hui passés au format AAC, qui permet de suffisamment compresser les fichiers  pour pouvoir les lire sans accroc tout en conservant une qualité d'écoute "acceptable" pour les puristes. On est encore loin de Neil Young et son lecteur Pono à "haute résolution" audio, mais le format AAC, utilisé en priorité par Apple pour ses baladeurs et son logiciel iTunes, est tout de même bien meilleur que le MP3 et ses ignobles crissements issus de compressions successives - pitié, ayez un peu de respect pour la musique, arrêtez d'extraire des MP3 depuis YouTube.

De fait, la relation que nous avons au MP3 est paradoxale : d'un côté, le format a contribué comme aucun autre support avant lui à la mondialisation du contenu musical ; de l'autre, il l'a fait en habituant le public à une qualité audio désastreuse, à tel point que des recherches ont suggéré que le format renforçait la perception émotionnelle négative de la musique au détriment des émotions positives. Selon de nombreux ingénieurs du son et producteurs, qui témoignent dans le documentaire The Distorsion of Sound sorti en 2014, le dispositif de compression ôterait "jusqu'à 90 %" de la chanson originale, aplatissant au passage tout le spectre sonore. Repose en paix, MP3. Tu ne nous manqueras pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saxon-solidballofrock.fr/
 
Killers absent de Spotify
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum KILLERS :: KILLERS :: Medias, merchandising et visuels-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: