1999 / 2001
Forum KILLERS
Bienvenue au calme
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Facebook KILLERS  Connexion  
La partie du forum consacrée à KILLERS est désormais accessible en sa totalité aux non enregistrés (Tout le monde peut lire et poster)
Rejoignez les 646 membres enregistrés et postez pour ajouter votre message aux 23928 autres

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

 1999 / 2001

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
barney

avatar

Age : 42
Localisation : gan

MessageSujet: 1999 / 2001   Sam 28 Juin 2008 - 9:41

Samedi 21 août 1999
FÉAS (64) KILLERS avec SANGRIA GRATUITE
------------------------------------------------------
pour ceux qui sont intéressés par des photos de KILLERS a FÉAS en 1999, voici l’intégrale : balances, repas et 3eme mi-temps compris















Revenir en haut Aller en bas
http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
destroy70

avatar

Age : 47
Localisation : danjoutin(90)

MessageSujet: Grandvillards - 21/07/2001   Jeu 25 Sep 2008 - 20:02

Samedi 21/07/01

GRANDVILLARS (90)
Café Show 21h
40 Frs

KILLERS avec PHENIX
-------------------------------------------------------------------

Retrouvez un compte-rendu de ce concert : ( Merci à Dom, à Podj et à Phantom of the opera )

-------------------------------------------------------------------

c'etait en franche comte territoire de belfort 90 le 21 juillet 2001 à GRANDVILLARS (90) avec PHENIX






LE FILS DE LA HAINE
AVENIR PASSÉ
HUMAIN
SANG NEUF
AMETSETAN
ARRANTZALE
CLANDESTINITÉ
LE JOUR DU SIÈCLE
AZKEN AGURRAREN NEGARRA
DÉLIRE DE MORT
LÉGENDE
ALLIÉ
SOUS FRANCE
L’ASSASSIN
L’AIGLE NOIR
ROCKSTAR LIMITE
LE LOUP
ROSALIND
KILLERS
AU NOM DU ROCK 'N' ROLL
LA MORT DANS L’ÂME





Revenir en haut Aller en bas
JSC

avatar

Age : 40
Localisation : SEDAN

MessageSujet: Tarbes - 08/12/2001   Sam 5 Jan 2013 - 11:16



Revenir en haut Aller en bas
JSC

avatar

Age : 40
Localisation : SEDAN

MessageSujet: Villethierry - 22/09/2001   Sam 5 Jan 2013 - 11:28




Revenir en haut Aller en bas
JSC

avatar

Age : 40
Localisation : SEDAN

MessageSujet: Bois - 28/07/2001   Sam 5 Jan 2013 - 11:58





Revenir en haut Aller en bas
JSC

avatar

Age : 40
Localisation : SEDAN

MessageSujet: Historique concerts - Grandvillards - 21/07/2001   Sam 5 Jan 2013 - 12:10



Revenir en haut Aller en bas
JSC

avatar

Age : 40
Localisation : SEDAN

MessageSujet: Bidache - 08/06/2001   Sam 5 Jan 2013 - 12:13



Salut,
Maintenant que je me suis retapée de ma soirée de vendredi, je peux vous dire 3 mots sur le concert de Killers à Bidache.

Tout d'abord, le lieu, ils sont fous, ces Bidachots! En guise de salle de concert, un hôtel-restaurant où le patron, Fredo, avait tout viré (sauf le bar, huhu) pour installer une estrade-batterie.

Vu le lieu un poil intimiste, il n'y avait (heureusement!!!)que peu de sono et le patron n'avait pas fait de pub par voie d'affichage pour ne pas faire exploser ses murs,de plus, ici au pays Basque, c'est toutes les fêtes des villages qui commencent.

Début des hostilités vers 23h avec STORBAIS: un bon death/hardcore avec chant en espagnol, et un chanteur, Chino, extra, autant par son charisme (il courait
partout comme un fou parmi les 150 métalleux présents) que par sa gentillesse, sa simplicité et sa voix d'outre-tombe.

Après plus d'1 heure plein les feuilles, voilà le tour de Killers. Ci-joint la play-list pour vous donner une idée musicale du set, 20 morceaux en tout, presque 2 heures de
speed! Question son, à fond les manettes, les mecs déchaînés devant à reprendre en choeur l'Assassin ou Rosalind, des musicos montés sur ressorts,
bref, si vous en avez l'occasion, ne les ratez pas, ça vaut le jus!!!
Prévoyez juste peut-être des boules Quiès, car leur devise est, je crois:"Plutôt crever que de baisser le son", re-huhu.
Voilà, je vais reprendre un Alka Selzer, blurpps...

Petitkaroo

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

un seul et unique mot pour décrire e concert de killers ou j'étais present vendredi 8 :

UNE TUERIE !!!!!!!!!!!!!!

jean-claude .
(de la confrérie des chevaliers du déshonneur)

Un grand souvenir ce concert pour plein de raison personelle d'abord et le concert en lui même bien sur !




Revenir en haut Aller en bas
JSC

avatar

Age : 40
Localisation : SEDAN

MessageSujet: Martigues - 13/04/2001   Sam 5 Jan 2013 - 12:23


Revenir en haut Aller en bas
JSC

avatar

Age : 40
Localisation : SEDAN

MessageSujet: La Bastide Clairence - 30/03/2001   Sam 5 Jan 2013 - 14:26



un putain de bon souvenir ce concert !

soiré extra , le monde c'est déplacé en nombre (au alentour des 500
personnes ou plus je crois !)ce soir la et l'embiance étais vraiment
de sympa !

la bierre a couler a flot (j'ai bu comme un trou ce soir la :-))) )

killers a été au top et no return a fini de nous achever !!! :-)))

au fait serait t'il possible de compter sur un éventuel autre concert
de killers a labastide clairence a l'avenir ??

vu le suces de la première fois ça serait cool de retenter
l'expérience non ? enfin c'est juste un avis personel :-) .

jean-claude .
Revenir en haut Aller en bas
JSC

avatar

Age : 40
Localisation : SEDAN

MessageSujet: Ustaritz - 09/03/2001   Sam 5 Jan 2013 - 14:30

Revenir en haut Aller en bas
JSC

avatar

Age : 40
Localisation : SEDAN

MessageSujet: Bidache - 08/12/2000   Sam 5 Jan 2013 - 14:35

Revenir en haut Aller en bas
JSC

avatar

Age : 40
Localisation : SEDAN

MessageSujet: Guern - 13/11/1999   Sam 5 Jan 2013 - 14:39

Revenir en haut Aller en bas
JSC

avatar

Age : 40
Localisation : SEDAN

MessageSujet: Wacken - 06/08/1999   Sam 5 Jan 2013 - 14:54








Revenir en haut Aller en bas
JSC

avatar

Age : 40
Localisation : SEDAN

MessageSujet: La Bastide Clairence - 29/05/1999   Sam 5 Jan 2013 - 14:59

La Bastide Clairence - 29/05/1999






Revenir en haut Aller en bas
Hardos1984

avatar

Age : 47
Localisation : Sud-Ouest

MessageSujet: Re: 1999 / 2001   Lun 7 Jan 2013 - 10:13

Mon tout premier concert de killers une soirée et nuit M.E.M.O.R.A.B.L.E .

Une matiné des plus sympathique également  Very Happy

Première rencontre avec Bruno donc , un rêve d'adolescent et de grand garçon qui c'est réalisé .

Ca paraitra certainement très con ce que je dit au sujet de rêve , mais quand plus jeune on passe des heures a écouté du killers et que l'on regarde les pochette et insert de 33 T et que l'on se dit "putain ces mecs on l'air vraiment bien" et que l'on se fait une idée préconçu des gens que l'on écoute une rencontre est un moment unique .

Un souvenir gravé carrément !

LE concert de Killers (le deuxième pour moi) qui ma mie LA baffe , public tres froid pendant 10 minutes ......ensuite ça a été de la folie une ambiance de dingue !!

Je discute avec un mec du coin qui me dit "ils assure killers quand même......Morbid Angel est passé y'a pas longtemps ici le chanteur etait dégouté le public etait pas tres receptif , la ça n'a rien a voir !".

Meme chose soirée et nuit inoubliable , rencontre avec Olivier Nelli , Alain Ricard et d'autre .
Revenir en haut Aller en bas
Bruno
 
avatar

Age : 55
Localisation : Pays Basque

MessageSujet: Re: 1999 / 2001   Jeu 17 Jan 2013 - 23:39

Salut à tous,

woh pinaise !!! y a mes cervicales qui crient de douleur !!! vous les entendez pas ? avec leur petite voix aiguë, elles font "aie, ouïe, on a mal !!!" :-))))
et mes oreilles qui arrêtent pas de siffler :-))))

putain mais quel concert !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
chui rentré à 5h30 ce matin, mais impossible de dormir ! alors me suis dit autant allez sur la ML !!! :-))))

bon, avant tout, merci beaucoup à Dom et Sylvie qui ont bien voulu me charger avec eux, sans eux, je n'aurai jamais pu aller à Grandvillars ! merci !!!
Damna, toi, t'es excellent ! huhu, elle a tenue cette putain de barrière !!! :-))))

bravo à PHENIX, ils n'ont pas chauffé la salle, putain il l'ont cramée !!!!!

en fait, je vais pas vraiment faire un compte rendu (désolé jean claude ! d'après ce que j'ai compris, dom fait ça très bien huhu), parce que j'ai pas encore tout mon esprit, chui encore accroché à la barière moi !!! :-)))) avec du bonheur plein la tête ! et vu le petit mois que je connais KILLERS, je pourrai pas vous donner les titres de toutes les chansons (putain, la haine de pas avoir connu avant !!! grrrrrrrrr)

en résumé : ce fut une tuerie, un massacre, une boucherie !!! :-)))) des massacres comme ça j'aimerai en vivre tous les jours, ou disons toute les semaines ou tous les mois, parce que j'ai été lessivé !!! mais j'ai surtout senti une putain d'émotion qui se dégageait, et du groupe, et du public !!!
c'était tout bonnement un pur BONHEUR !!!!!!!!!!!! et je voudrai vraiment remercier du fond du cœur tout le groupe, pour ce moment quasi magic qu'ils m'ont apporté (à moi et aux autres, huhu) par leur patate et pour l'amitié qu'ils portent à leur public ! merci 1000 fois les gars, c'était super ! et merci aussi d'être resté pas mal de temps après le concert pour ceux qui ont eu le désir de vous attendre :-)))) huhu, au fait, je pense pas que vous ne l'avez pas entendu, mais quand on vous as fait un dernier "coucou" de la main depuis le parking où nous étions garés, on a gueulé un dernier "who, ho ho ho, ho ho ho, ho ho ho" :-))))

encore merci !
@+
Fred (dit Phantom of the Opera)

---------------------------------------------------------------------------------------------

Salut

Et oui j'ai survécu au concert apocalyptique de Killers et aussi au trajet de presque 1000 bornes en tout.(T'inquiète Bruno on est bien rentré).

Que vous dire de plus, si ce n'est que je les voyais pour la 1ère fois et pourtant je suis un vieux fan ...
Alors Bruno, tu vois que vos fans sont aussi bon dans le "nord" que dans le sud....

Reste plus qu'a savoir si le public parisien est aussi bon, d'ailleurs en parlant de public parisien...
Je pas vu d'ours parisien dont il me semblait qu'il y avait un troupeau qui venait en train ???
SNCF faisait grève ??? On m'aurai menti ??? Enfin tant pis pour eux...

Bon j'ai quand même un petit regret et là Bruno tu sais de quoi je parle ;o))))
HEAVY METAL KIDS, alors je m'adresse à vous les fans... Pensez-vous que ce titre doit faire partie de la set list ? Ah oui il y a aussi Les chevaliers du déshonneur mais là ce n'est pas moi qui le demande ;o)))))

Bref pour ceux qui n'aurai pas compris et je doute qu'il y en a, ce fut un très bon concert malgré le peu de préparation (répète) et de l'émotion qui s'en dégageait.
Mention spéciale pour le petit nouveau (merde j'ai oublié son prénom Florent ?) qui a très bien assuré....

Un petit coucou à titi qui est petit par la taille mais grand par sa présence scénique ;o)
ainsi qu'a Thierry et bien entendu merci à toi Bruno, j'aurai aimer discuter beaucoup plus longtemps avec toi mais j'avais un peu de route à faire, enfin pas plus que toi ;o)

Et j'en profite pour remercier aussi Bertrand de Phenix pour avoir organisé la soirée et du très bon concert que le groupe à donné, encore un futur bon groupe
français :o)

Ah oui j’oubliai de remercier ma Taranismobile qui à bien voulu nous emmener ainsi que les 3 autres occupants qui m'ont accompagné....

Bon je crois que j'ai fais le tour....

@+
TARANIS

----------------------------------------------------------------------------------------------

je suis pressé mes vacances sont finis et faut que je retourne dans mon trou

alors:
1- Concert faramineux, j'ai eu des étourdissement 2 3 fois tellement sa a envoyé et tellement j'ai donné.
2- événement colossale génial etc...
3- tout le groupe..; c'est impossible de dire avec des mots justes combien
ils sont extraordinaire.
faut vraiment les voir pour comprendre Smile
MERCI!

Damna poils

-------------------------------------------------------------------------------------------

PHENIX – KILLERS
21 juillet 2001 Le Café-Sow Grandvillars ( 90 )


Alors que le tour de France pédale fermement dans les Pyrénées, nous autres sportifs dans l’âme chargeons la voiture pour se farcir une étape de plat vers Grandvillars dans la région de Belfort.

Je le crois pas, mes intros sont de plus en plus balaises :o))
En plus à la fin il y aura la blague de l’année.

Le temps de récupérer Fred le Phantom membre actif de la mailing list de Killers ( url dans les liens ) et on se télé transporte tel Mr Spock vers la gare de Belfort pour récupérer notre arme absolue, Firefox Damna qui est chauffé à blanc depuis une bonne semaine, et, et, heu….. Que la honte me frappe comme la foudre j’ai oublié son prénom :o)) mais un poilu courageux qui a côtoyé le Damna dans le train et chargé de faire une vidéo du concert de ce soir.

Puis direction la salle où l’on arrive avec une certaine avance, ce qui ( liaison avec l’intro ) devrait nous donner quelques points pour le maillot vert hein :o))
On a tout de même été battu par Podj, ( url de son site dans les liens ) qu’on retrouve avec plaisir.

Là honnêtement je vous passe les heures d’attente sur le parking, je suis trop naze, je rentre du concert et y’a mon plumard qui me réclame. Et je n’ai pas envie de
roupiller sur le coussin du cleps.

On passe donc directement à l’entrée sur scène de Phénix, je vous sent heureux de voir que pour une fois je zap les conneries habituelles, z’avez de la chance :o)))

Phénix donc qui monte sur scène vers 21h30, un petit retard dût à divers soucis techniques, la sono faisant des misères, et puis il faut attendre encore un peu histoire
d’avoir un maximum de monde.

De Phénix, on ne connaissait que la démo, qui avait déjà aiguisée notre appétit, vu la qualité du titre. Mais le concert allait nous surprendre bien plus que la démo.
On connaissait Bertrand, le chanteur du groupe, et le voyant toujours discret, et calme, on était curieux de voir comment il allait s’en sortir sur scène :o))

Et bien le verdict tombe dés le premier titre, ce n’est pas le Bertrand qu’on connaît, mais où est passé ce garçon raffiné ? mais où ?? :o))
Il nous en met plein la tête, une présence sur scène bien au-delà du simple groupe amateur.
Et une maîtrise du chant que l’on ne soupçonnait absolument pas.

L’effet est instantané, les poils dans les genoux, ça headbangue de suite sévère, et le public est de suite très réceptif.

Et puis le reste du groupe, parlons en un peu, mais d’où est ce qu’ils sortent ??
Les guitaristes ont un niveau hallucinant, capables tout deux de nous ruiner les cervicales avec des riffs pur métal, et de nous enchanter avec des solos d’un niveau tel qu’on commence à se demander s’ils sont réellement amateurs.
Le section rythmique, impressionnante, le bassiste, mis à part qu’il est barjot :o)
Est un bassiste exceptionnellement bon, et par Thor on va mourir avant la fin de l’avant groupe.
Quant au batteur :o)))
Sérieusement il m’a troué le cul, le niveau du gars, et je sais que je fais de la répétition, mais là encore d’où sort-il ??? et ce fun !! Laissant sa batterie pour nous
faire un stage diving, passant en courant au devant de la scène, pour se re-catapulter derrière ses fûts, une véritable pile électrique.

Là honnêtement je serais responsable d’un label, je m’intéresserais de prêt à Phénix.

Musicalement, mis à part une maîtrise de l’art évidente, le groupe évolue dans le heavy métal bien couillu, mélangeant habilement compositions du groupe et reprise
anthologiques, 2 minutes to midnight, Metal daze, Highway to hell ou Burn.
Un titre instrumental où on reste scotché par les capacités des musiciens, et les compositions du groupe qui contiennent des refrains accrocheurs, des riffs solides, et
des passages plus techniques sans tomber dans le prog pénible. ( oui désolé mais le prog pénible ça existe, si, si y’en a du bon, mais y’en a du pénible )

Il n’y a pas photos, le maillot à pois est pour eux :o))

Le public est ultra chaud, les premiers rangs bougent bien et on entend par l’arrière que ça chante, aussi bien sur les reprises que sur les titres du groupe, manifestement dans le coin de Belfort ils sont déjà connus et reconnus.

Amis lecteur si tu vois une affiche d’un concert de PHENIX, je te conseil fortement d’aller voir, c’est un coup de pied au cul, et un coup de frais dans les dents,
Un peu comme le glouglou qui fait glagla :o))

D’ailleurs si Riqlès veut me sponsoriser, je suis d’accord :o)
Ou Kiss cool,
Ou n’importe quoi, on ne sait jamais :o))

Phenix assure avec classe son rôle et les 200 personnes présentes sont juste à point pour ce manger en pleine face le métal sans concession de Killers, qui ne pédale pas dans Euskaltel Euskadi ( oui je fais chier avec le tour de France, mais j’ai eu un flash là, y’a aussi les master de pétanque, mais c’est moins drôle )

Changement de matériel sur la scène, remplissage de gosier au bar, et c’est halluciné et surpris que je reste comme un con à la barrière, parce que franchement et en toute objectivité, en matière de groupe local et amateur c’est le concert de l’année.
Et les avis sont unanimes dans le public, on trouve tous qu’ils sont à la hauteur de pas mal de « professionnels ».

Mais voilà la tête d’affiche, Killers, le groupe Basque par excellence et le plus ancien groupe encore en activité en matière de heavy métal francophone.
On parle souvent de groupe « mythique » ou de « légende » en France, mais pourquoi par Thor on n’entend jamais prononcer le nom de Killers ????

Alors si les médias ne le font pas, faudrait peut être remettre un peu les choses en place, bordel !
Et avant de causer du concert, une petite présentation s’impose.

Killers, c’est 11 ( oui onze ) albums dont un live, et une version anglaise du petit dernier en date. Et j’ai bien l’impression que ce n’est pas fini.

Killers c’est des riffs d’enfer, des refrains qui tuent, des Textes, un engagement, que l’on ait ou non des affinités avec leurs engagements la façon de le faire mérite au moins le respect.
Et pour en savoir un peu plus, allez donc dans la section « encyclopédie » pour la bio, ou tout simplement sur le site officiel ( dans les liens, y’en a des choses dans
les liens :o)) )

Bon voilà, désolé, je n’ai rien contre les groupes français que l’on qualifie de « mythique » bien au contraire, je les adore, mais bon, tout de même onze albums !!….
Etre mythique c’est bien, être là, c’est mieux, non ??
Non ?? heu c’est mon site j’dis ce que je veux :o)))

Mais hop, la scène est prise par Killers, l’entre deux groupes fut assez long et la tension est tombée d’un poil, mis seulement d’un poil hein, parce que dés le premier riff du Fils de la haine le public se remet en mode poil dans les genoux poings en l ‘air et vas-y que je me casse la voix.

Je dirais de suite que techniquement, on ne peut pas s’attendre à un concert ultime, il faut tout de même savoir que le Café-show n’est pas le sommet en matière
d’acoustique.
C’est un bar, avec une arrière salle aménagée tant bien que mal en salle de concert.
Mais bon, si c’est pour entendre un CD, alors autant rester à la maison, le cul dans son divan et la galette dans le lecteur.

Par contre si c’est se prendre une baffe de métal dans la tronche, si c’est pour sentir cette communion entre groupe et fans, alors là, il fallait être présent, parce
que de ce coté là, même avec des problèmes de retour son, même avec le minimum de préparation, Killers s’y entend à merveille.
De toute façon, les défauts proprement techniques sont très vite oubliés, le charisme, l’aura, la « présence » font amplement la différence, c’est une avalanche de watts qu’on se prend dans la face.
Thierry nous balance des coups de gratte dans le bide, Bruno crache sa rage dans le micro, et Patrick nous assène sa basse comme une barre à mine dans les reins.
Et Florent, qui se charge de « remplacer » ( putain !! Du coup je déteste ce mot ) Nicko ( RIP ) s’en sort merveilleusement bien.

C’est évident, compte tenu de l’actualité cruelle du groupe, l’ambiance est particulière, et le public répond comme un seul homme, scandant le nom de Killers, chantant à s’en péter la voix, c’est fascinant, touchant, et putain on ne peut qu’être fier d’en faire partie.
On est quoi ?? 200 ??? Mais ça pète, et Killers nous rend cette énergie, Killers nous balance du métal, j’ai des gouttes de sueur qui longent les tiffes je dois être
entrain d’arroser mes voisins, mais rien à foutre, vu que mon voisin me balance son coude dans le pif sans arrêt :o)))) faut dire que si je ne mettais pas mon nez dans les coudes des autres je ne m’en porterais que mieux :o)))
Si vous êtes grands évitez-moi, j’mettrais mon nez dans vos affaires et bon, je n’ai pas de réputations, je n’ai pas envie d’avoir celle là :o))))
Merci de votre compréhension.
Si vous êtes grande…….. :o)) s’cusez je m’égare.

Lorsque Killers enclenche sur Allié, on voit Bruno se lever de la selle, et sprinter pour se choper le maillot jaune ( ben quoi fallait que je la fasse )
C’est fou comme ce morceau est taillé pour achever le fan le plus résistant, mais ça headbangue toujours, pensez-donc, voir Killers live, mis à part le concert de
Wacken en 1999, cela faisait plus de dix ans que je l’attendais. La dernière fois c’était quand ??? 1989 ?? merde je ne sais plus :o))))

Et les titres s’enchaînent, à chaque nouveau morceau le public réagit, chante, acclame, et en réclame encore d’autres.
Bruno nous annonce qu’ils ne vont pas nous faire le « coup » du rappel, après tout, à quoi ça sert ??
Un rappel traditionnel ça ne veut plus rien dire, rares sont les groupes qui reviennent vraiment. C’est devenu classique d’aller boire un verre derrière la scène et faire
semblant d’être surpris en revenant :o)))
Tant mieux, ça sert à rien, ça ne fait que faire perdre du temps hop, Killers enchaîne.

Honnêtement je suis complètement incapable de faire une play list précise et ordonnée ( toute façon, le jour où je serais ordonné, on le saura )

Mais je pense que sur le site officiel elle y sera :o))

le fils de la haine
humain
avenir passé
le jour du siècle
arrantzale
légende
clandestinité
délire de mort
l’aigle noir
l’assassin
rosalind
ametsetan
sang neuf
allié
azken agurraren negarra
le loup
killers
au nom du rock’n’roll
la mort dans l’âme

Donc si je ne me trompe pas, une belle revue en règle de la carrière du groupe sauf Killing Games, Contre Courant et Mise Aux Poings, mais c’est clair que si Killers le veut, ils ont de quoi nous péter la tête trois bonnes heures :o)))

Et puis l’après concert, une fois le matériel rangé, Killers rejoint les fans encore présents en nombre dans le bar, jusqu’à l’heure de fermeture, 2h du mat on se fait
gentiment éconduire pour fermer l’établissement.
Mais ce n’est pas terminé, minute garçon, j’ai mes pochettes à faire signer :o))
Donc on attend.

Et finalement c’est un peu gêné que je coupe la conversation de Thierry pour me faire gratouiller une signature, je déteste faire ça, mais bon, d’un autre coté, Killers à fait la route, donné un concert qui à certainement dût leur pomper un maximum d’énergie, et comme tout le monde le sommeil se fait attendre. Donc c’est avec un manque de politesse complet que je tends les pochettes, et crame le reste de pellicule de l’appareil photo.
Là encore une grande disponibilité du groupe.

Attention, blague de l’année :

Damna qui visiblement est comme nous tous, c’est à dire le cerveau dans les talons et mort de fatigue, s’inquiète de l’heure qu’il est et nous lance un : « c’est
quelle heure ?? »
Réactions direct : « ha ? toi aussi tu les a reconnus ? »
Mort de rire mais j’explique pour ceux qui n’ont pas compris, attention c’est du lourd hein !
« c’est quelle heure » quand t’es bien fatigué ça devient vite « c’est Killers ».
n’est ce pas que c’est hilarant…..non ??? ben tant pis, nous on était total pliés.

Et c’est un groupe de zombies qui rejoint la Guardian-mobile sur le coup de 4h du mat pour prendre la route et avaler les kilomètres jusqu’au pieu.
On était parti sous le soleil de début d’après midi, et on rentre alors que le soleil se lève.

6h, y’a une boulangerie qui ouvre, mais là, je ne me vois pas bouffer un croissant, le chien est enfermé depuis plus de 18 heures, et je sens qu’en rentrant la baraque va être un champ de ruine.
Heu…. En effet :o))))) peu importe, il fallait y être, à tout prix.

Maintenant j’vais me foutre au pieu, j’suis carbonisé.

Dom

--------------------------------------------------------------------------------------

MEEEERCIIIIIIII

pour etre venu nous ébouriffer les poils Smile)) maintenant on est un petit peu cassés, mais on commence a rassembler les morceaux, ... non dom cette vertèbre est a moi !! bon j'ai bien noté que vous ne viendrez dans le nord que pendant les mois d'été, certains étant sensibles a la température extérieure Smile)))))

pour les photos des qu'elles sont développées on va se mettre au scanner.
sinon pour compléter la rubrique concert on peut préciser que villethierry est à 417 km de strasbourg par la route la plus rapide, et si j'ai bien compris le message de fred on sera probablement a trois en partance de strasbourg, et avec le drapeau Wink

a+
Sylvie

------------------------------------------------------------------------------------

Je viens de mettre mes photos les moins ratées :o) dans le vault dossier: Grandvillars

Pis je m'allie aux autres pour dire la tuerie que fut cette soirée!
Phenix qui en a foutu plus d'un sur le cul et Killers que ça fait putain de plaisir de revoir sur scène par ici et qui ont la clé pour détruire nos petites nuques qui n'en avait plus l'habitude :o) J'espère revoire le gang bientôt sur scène et cette fois ci avec des sourires retrouvés à 666%!

By Steel We Rule!

Podj

--------------------------------------------------------------------------------------

Salut à tous,


Au nom de tout PHENIX je remercie toutes les personnes présente au fameux concert du 21 juillet à Grandvillard, qui restera en moi gravé d'une pierre
blanche tellement l'ambiance y fut délirante!!!!
Merci à toi Bruno, Titi, Thierry "reign in blood" et Florent.


Seb pour Phenix

--------------------------------------------------------------------------------------

Salut à tous !

Samedi dernier, le Café Show à Grandvillars près de Belfort accueillait KILLERS pour un concert exceptionnel à plus d'un titre. Exceptionnel par sa qualité, sa puissance et son énergie (mais pouvait-on en douter ?) mais aussi par le fait que KILLERS n'avait que rarement joué dans cette région...

Pour l'expérience unique qu'ils nous ont permis de vivre, pour leur gentillesse et leur sympathie, pour leur énergie et leur bonne humeur, pour leur patience et leur tolérance, pour leurs conseils et leurs encouragements, et tout simplement pour leur musique et leur dévotion au Metal, nous voudrions remercier KILLERS, Bruno, Thierry et Titi, Florent et Jérôme.

Mais nous souhaitons également remercier le public qui a rendu cet événement formidable, un public au rendez-vous en nombre, un public fou, enthousiaste, surchauffé, chaleureux, bref un public de rêve ! Merci à tous ceux qui ont fait le déplacement, à nos potes, à ceux qui sont venus de loin, de Nancy, de Dijon, de Pontarlier, de Lyon, de Paris, de Suisse, de Valence, de plus loin et d'ailleurs, à Dom et Sylvie, Damna, Alexis, Taranis, et tous les autres que je n'ai pas cité mais qui
étaient là et qui ont participé à cette grande fête du Metal !!!

Merci à tous.

Lynne, Sandrine et Hélène, Julien, Tony, Seb, Ol' et Bertrand.

----------------------------------------------------------------------------------------

Très bon compte rendu Dom... Effectivement passé après toi pour exprimer ce qu'est KILLERS sur scène, c'est très difficile. Il faut y être pour se rendre compte à quelle point la puissance dégagée est impressionnante malgré les problèmes techniques rencontrés. Vu les circonstances récentes, il faut leur tirés notre chapeau .
Je tiens à dire une autre chose. C'est vrai que les kilomètre cela fatigue, que les concerts de KILLERS ne sont pas toujours près de chez nous. Pour tout fan qui se respecte et qui désire voir KILLERS. Il ne faut pas attendre forcément qu'ils passent dans notre coin. Il faut faire le déplacement.
J'étais loin de penser ça passé un temps mais il le faut vraiment. Même pour faire un concert en France, KILLERS a parcourut près de 2500 bornes aller-retour. La meilleur chose que nous puissions,s faire et de les voir car pour beaucoup la route à faire n'est pas si terrible surtout en train où l'on peu se reposer sans penser à rien... Rien qu'au souvenir d'un putain de concert.
Quant à PHENIX, c'est vrai qu'il faut jeter une oreille attentive à leur musique métallique. Pour cette jeune formation (moins d'un an d'existence), Le professionnalisme est déjà là. Lorsque l'on sait que pour Bertrand c'est quelque chose de récent le chant, on se dit, putain il est déjà charismatique pour chauffer la foule. Quant aux musicos, c'est vraiment des bons à un fort potentiel. Dommage pour le manque de compos personnelles (même s'il y en a bien déjà un dizaine) mais ce que l'on peut dire c'est que les reprises sont vraiment exécutés par des maitres et vraiment bien intégré à leur propres morceaux. De ce fait, il en résulte une homogénéité (je en sais pas si cela s'écrit de cette façon) déconcertante. Pour dire à quelle point le niveau est haut. Du personnel à la hauteur des influences. Chapeau à PHENIX et n'hésitez pas à aller les voir en concert.
Enfin au sujet de DAMNA, il n'a pas l'air comme ça mais c'est un gars cool
qui sait se tenir dans des lieux publique (du moins tant qu'il est seul).
dès que la tribu se trouve dans les parages, les A POILS fusent comme des
skeuds mais bon, après tout c'est notre Damna national.

Olivier "GOREDOC" NELLI
Revenir en haut Aller en bas
http://killers.fr
Bruno
 
avatar

Age : 55
Localisation : Pays Basque

MessageSujet: Quelques concerts passés 1999 / 2001   Jeu 17 Jan 2013 - 23:53

Un petit compte rendu de ce concert qui tient en quelques lettres: RAAAAAAAAAHHHHH!

D'abord, on a eu droit à deux excellents groupes en première partie.
Il me semble avoir lu quelque part (ici même que crois bien!) que Kob était sur le point de sortir un album. Je ne vais pas me faire prier bien longtemps avant de me jeter dessus ;-)

Concernant la prestation de Killers, rien à dire sinon qu'entre "le fils de la haine" et "la mort dans l'âme" on nous a gratifié de quelques minutes (combien j'en sais rien, ça aurait pu durer 5 heures de plus que je ne m'en serais pas rendu compte!) de pur bonheur.
Une mention spéciale à "Délire de mort" et à "Rosalind" quand même parce que je ne sais pas ce que ça donnait entendu de la scène, mais de la salle ça avait une sacré gueule!
Je compte sur vous, Titi et Bruno, pour transmettre les remerciements que je vous adresse à Thierry et Florent de ma part car j'ai passé un super moment grâce à vous.
Merci également à Alain pour l'organisation de ce concert. Je sais, ça a déjà été fait trente mille fois hier soir... et bien je le refais!!! Quitte à ce que tes chevilles, elles aussi, finissent par ressembler à des (label) managers! :-)))

Bon voilà, ça c'était pour la partie concert.
Mais le moment le plus riche en émotions fortes fut celui de l'arrivée à Villethierry.
J'étais à peine remis du stresse occasionné par le périph' parisien (que j'l'aime pas celui-là!) que je vois tout le monde réuni sur le parking de la
salle des fêtes...
Eh ben il m'a fallu une bonne dose de courage pour aller serrer la main de Bruno!
Pensez donc Killers fait partie des groupes avec lesquels j'ai grandi alors serrer la main à Bruno ou à Angus (au hasard hein), pour moi, c'est pareil!
C'était assez éprouvant pour les nerfs surtout qu'il m'a fallu affronter également les hurlements de Fred (ce type est fou!!!) :-)))
Bref, j'avais l'air un peu con et Bruno aurait mieux fait de me causer en basque: au moins, j'aurais compris pourquoi j'étais à peine capable de lui
répondre! :-)

La petite déception de la soirée fut de devoir partir sans pouvoir dire au revoir... A un moment, je suis sorti prendre l'air. C'est alors que je me
suis rendu compte qu'il était déjà 3h et que j'avais quand même 200 bornes à faire pour rentrer! C'est dommage...
Mais, à part ça, j'ai aussi été ravi de faire la connaissance de ceux de la ML qui étaient là.
Vous aurez noté que je suis beaucoup moins bavard en vrai. Normal: là je ne parle pas, j'écris!
:-)

Bon allez j'arrête avant de faire trop long!

@+

Sylvain Lôtre

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Et oui, comme l'a dit Sylvain (Mais t'étais où ?????)....Concert FA-BU-LEUX !!!!
Moi de toute façon, tant que j'ai "Rosalind", "Délire de Mort" et surtout "l'Assassin"....Tout va bien !!!

Mention speciale au groupe entier !!! Vous êtes cools...Changez rien !!! Bon, éventuellement mettre 'maitre du Metal" dans la Set List..Et encore !!!

Bonne soirée...En espérant qu'un jour, peut être, nous puissions recommencer mais à Paris, cette fois Wink))

Allez, à poil Killers..........à poil les Ours !!!!

Ooooooooooohhhhhhhhhooooooooooooooohhhhhhhhooooooooooohhhhhhhhhhoooooooooooooooh\
hhhhhhhhoooooooooooohhhhhhhhoooooooo.........Et oui, c'est bien
"l'assassin"..... Je crois d'ailleurs que désormais c'est "OOhhhohhohhhhoohhh"
sont désormais célèbre à Villethierry Wink)

Allez........PPPPpppppooooooooootttttttttttt.........

Merci KILLERS...

Seb 'The Metal Chicken'
PPPPpppoooootttttttt

--------------------------------------------------------------------------------

RAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZAAAAAAAAAAA
total tuerie,
merci
on en redemande,
top de chez top,
j'ai plus voix, j'ai le cou mâché, j'ai du larsen dans les oreilles, et les gars du boulot rigolent en coin en me regardant, non content d'avoir rencontrer le frangin (l'a de la voix l'gamin), le Damna, MC,chickenseb, ossieu Dom , non heu Mossieur "zen headbanger" Dom (j'ai jamais vu quelqu'un capable de garder son sang froid à se poinG là (merci) et de headbanger aussi bas (quand on s'emmelle les cheveux avec les lacets c'est que c'est bas))

Korobore hyper classe sympa de chez WAZAAAAA (avec Fred a force de lui balancer des WAAAAZZZZZZZZZZZZZAAAAAA dans le micro il a finit par commencer un morceau par WAZZZZZAAAAAAAAA), je pense qu'on devrait entendre parler d'eux.

Kob, bon j'ai pas accroché, question de feeling, techniquement impec, mais bon ça se commande pas.

Le show des tueurs, tuerie de chez tuerie, heureux le Styx, il avait jamais vu Killers en concert (ne jeter pas les canettes farcies), bein il le regrette, parce que c'était grandiose (Titi la pêche au meuf, c'est une expression, parce que ta technique de drague laisse à désirer, ça frôle le harponnage), on était pas 10000000 au départ mais ça braillait sec , putain d'ambiance, putain de concert, j'ai encore l'écho du clavier dans les oreilles, fils de la haine ,wazzzzzzzaaaaa, avenir passsssééééé, wazzzzzzaaaaaaaaaaa
putain con, je dois aussi tirer mon chapeau à Mossieu Fred qui connait même les paroles en basque, moi quand je sais plus (non pas les canettes) je headbang encore plus fort, jusqu 'au bout très fort.
Tu vois Bruno, y a pas que dans le sud qu'on sait crier
j'attend le compte rendu de Mossieu Dom, qui sera l'ultimate vrai compte rendu.
happy Styx
ps ceux et celleze qui me braillent domo harrigato mister roboto
pendant le concert , bein c'est pas bien
mais non j'déconnnnneeeeeeuuuuuu
WWWWWWWWWWWWWWAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAA
A poil les ours, a poil tous le monde

Styx

------------------------------------------------------------------------------------

salut,
de retour a choucroutland, on veut déjà dire un grand MERCI.
merci pour un super concert, merci pour une super ambiance, on a rencontrer des gens adorables, et dom va pondre le compte-rendu qui risque d'etre un peu long.
bon je rassure tout le monde on a réussi a se planter de route en repartant Smile)
Alain, un énorme merci pas seulement pour avoir organisé cette soirée mais pour tout le reste, toi t'es notre pote on te prêtera les poils Smile)

bon les killers merci merci, vous faites partis des gens qu'on qualifie d'exceptionnels, par contre si vous pouviez être un peu moins gentils ca m'arrangerait, je vais finir par le devenir aussi, et la ca va plus du tout hein, j'ai une réputation a tenir quand même Smile)))
styx la prochaine fois je te ramène des tic-tac Smile))
sylvain mais pourquoi t'es aussi timide, on a une grande gueule mais on mord pas Smile)
bon la je suis encore sur mon petit nuage, mais quand même un petit dernier pour la route :
HO HOHOHO HOHOHO Wink
a+
sylvie

--------------------------------------------------------------------------------------

bon, je l'ai fais hier, entre deux rasade de sirop :o))
c'est long comme d'ab d'avance désolé pour la masse de lecture :o))


Koroboree - K.O.B. – Killers
22 Septembre 2001 Salle des fêtes – Villethierry


Ben alors là, faut croire qu’on est en pleine période de chance, alors qu’on a attendu patiemment une décennie avant de revoir Killers live à Wacken, on se fait en 2001 deux soirées Killers à quelques semaines d’intervalles, et….et…ben l’année est pas finie alors tout est permis.

Cette fois l’histoire ne commence pas avec le voyage aller, mais bien avant, puisque complètement détruit par une grippe des familles, j’assure au maximum mon état de santé en téléphonant à la boite le Vendredi matin pour me signaler en absence, et tant qu’on y est pour se marrer un coup je demande au standard de m’inscrire en visite commerciale chez un nouveau client, Killers :o)) je sais c’est naze mais moi ça m’a fait rigoler tout le vendredi entre deux cachets et deux
rouleaux de papier chiotte en guise de mouchoir.

On passe donc directement à Samedi où, après avoir charger la Guardian-mobile et embarqué Fred le Phantom, on se lance sur les routes direction l’Ouest pour une fois :o) en ponctuant la sono de différents sons immonde de mec qui se mouche et je ne vous décrit pas ce qui sortait de mon pif, ce n’est pas un site gore ici :o)))

Tant qu’à faire, on se fait une play-list spécial Guardian avec Wizard, White Skull et Manowar avant de se perdre en plein centre de Sens. Remis sur la bonne route grâce à la compétence de l’office de tourisme local, on trouve enfin Villethierry, et commence le manège dans le patelin pour trouver la salle des fêtes :o))
Poilant, lorsqu’on voit enfin un panneau indicateur on croise dans l’autre sens une autre voiture venant de Strasbourg avec trois poilus à bord :o)) ben décidément on croise toujours les mêmes frangins, c’est cool :o))

Le temps de se garer sur le parking et tout le monde s’éjecte de la bagnole. Heu enfin tout le monde, sauf moi, moi je ne m’éjecte nulle part, moi je sors en rampant et en cherchant une nouvelle aspirine en priant mes Dieux de bien vouloir m’accorder un peu de vie jusqu’à la fin du concert. (J’en entend qui disent « petite nature » ?? ouais ben attendez d’en avoir une crève comme ça ) :o)))

Donc, alors que de mon coté je ère tel un rhume gluant mais équipé de pieds sur le parking, le reste du public venu en avance s’arme de leur collection de pochettes, de vynils et autres affiches souvenirs pour une séance de dédicace géante de Killers.

Là l’attitude du groupe est à saluer, une disponibilité comme j’en ai rarement vu, parce que la séance dure plus de deux heures.
L’occasion également de faire plus ample connaissance avec d’autres membres de la mailing list de Killers, qui eux, au moins ne se mouchent pas toutes les 38 secondes :o))
L’occasion aussi de retrouver les Ours, qui bien sur se foute de mon pif rouge et des rouleaux de papier toilette qui déforment mes poches.

Bon je vais écourter un peu l’avant concert, vu que la Guardian-mobile s’est transformé en bar :o) et que son coffre accueillait un Florent hilare à chaque fois que je sortais une vanne en parlant du nez :o))))
Du coup je me demande s’il rigolait à cause de ma vanne ou à cause de ma crève :o)))

Direction la salle et la première chose que je relève, c’est qu’à l’entrée on reçoit un billet, certes artisanal, mais un billet quand même, ça nous change du tampon encreur avec un lapinou dessus et ça nous fera déjà un souvenir.
Alors ce détail là ça paraît con, mais personnellement je collectionne les billets de concert donc j’apprécie le geste. Collectionner les tampons encreurs c’est quand même vachement dur :o))))

Ensuite avec le prix de l’entrée, 50 frs, soit très exactement 7.62 Euros :o))) oui je m’y mets aussi :o)) il y a une consommation d’offerte, que demande le peuple ? Hein ? un samedi soir, trois groupe, dont un grand de notre métal national, 50 balles, une conso en plus, franchement à part faire venir les groupes dans ton salon, on ne peut pas faire mieux.
(Je prépare mon coup de gueule de tout à l’heure)

Et puis un petit coup d’œil aux alentours, le bar est à gauche, il y a deux ou trois personnes pour servir, déjà ça va éviter d’attendre pour être servi, encore un détail, mais qui montre le soucis de l’organisation à bien faire.
La régie aussi me marque d’entrée, pour ce genre de salle je la trouve impressionnante, d’habitude on a droit à une sono minimum et une régie lumière des plus dépourvue, là c’est du gros matos apparemment.

Du coup je jette un œil sur les câbles, ce que je fais rarement mais là j’ai envie :o)))
Et oh joie les câbles ne traversent pas la « fosse » sous un amas de scotch ou entre deux planches de bois, mais ils sont bien agencés le long des murs. Bref on ne risque pas de se prendre les pieds dedans et de se prendre gamelles sur gamelles

Tout ça me pousse à saluer l’organisation qui a eu le souci du détail pour que le public présent passe une bonne soirée. On a tellement l’habitude soit des salles « pros » soit des organisations à la va comme je te pousse que j’en reste admiratif.

Allez, on attaque les concerts :o)) Koroboree monte sur scène, et quelques poilus se présente à l’avant, au premier titre on sent que Koroboree n’en ai pas à sa première scène, le chanteur trouve ses marques très rapidement et communique très bien avec le public, chauffer le public n’est pas une mince affaire et j’avoue que les poils frémissent et se mélangent dés les premiers accords.
Sans connaître le moins du monde le groupe j’avoue que j’ai été surpris, c’est carré, ça tient bien la route, et il est clair que ce groupe est tombé dans la marmite du heavy-thrash des 80’ Ça riff sévère et le chant fleure bon la conviction. La détente est au rendez-vous et les Wazaaaaa fusent dans la salle comme sur scène, délire :o))

K.O.B. le retour d’un groupe qui apparemment a fait ses armes il y a une bonne quinzaine d’années. Plus sérieux aussi, la rigolade n’est pas à l’ordre du jour :o)) et le son est également plus puissant, parce que sur le coté gauche de la scène je n’entend pratiquement pas le chant, par contre je me mange un mur de guitares dans la tête. Vu que je suis un adepte du riff je ne change surtout pas de place et hop j’expédie le headbanging sur l’attaque de guitare. KOB balance un putain de heavy métal qui ici encore sent la grande époque :o))
Coté communication c’est plus froid, plus formel, mais coté musique c’est franchement excellent, on se demande pourquoi ils n’ont pas eu plus de succès plus tôt.
Petit bémol tout de même, j’ai été surpris par l’utilisation régulière de l’anglais pour parler au public, venant d’un groupe français et vu qu’il n’y avait que du français dans la salle, ça ne facilite pas l’échange. Curieux.
Mais serions nous à la veille d’un grand retour du heavy métal hexagonal ??? Et pourquoi pas ??? Si les fans se bougent, les groupes de qualités il y en a.
KOB termine son show avec un gros medley de Priest qui termine de mettre le public en ébullition.

Le moment est venu pour Killers de nous en claquer une derrière les oreilles, et d’un coup je réalise que l’affiche de ce soir Koroboree, Kob et Killers, ( KKK) pourrait être une occasion en or pour entendre un White Hoods de derrière les fagots :o)) Mais bon, j’ai une imagination débordante par moment, même si pour
l’heure c’est encore et toujours mon pif qui déborde :o)))))
Mise en place de la scène rapide, c’est rock’n’roll ce soir ;o) Killers monte sur scène et nous claque à la tête le Fils de la haine d’entrée, le genre de titre qui ne fait pas dans la dentelle et c’est immédiatement l’euphorie dans les premiers rangs, par contre derrière, honnêtement je ne me suis pas retourné mais apparemment ça ne pousse pas des masses :o((
Là par contre je quitte le coté gauche de la scène, j’ai trop de mal à entendre le chant et Patrick matraque tellement sa basse que j’en entend hurler ses cordes ;o)))
J’arrive au centre du public, trop facilement je trouve avec le recul ça veut dire ce que ça veut dire, et là je me mange le son Killers dans les gencives, une partie de mes sinus déclarent enfin forfait. Un excellent indicateur de l’intensité du concert, je n’ai pas sorti le moindre mouchoir de tout le concert, c’est tout dire :o)))

Bon, Bruno salut le public présent, et je crois bien, mes oreilles étant encore pleines de riffs, qu’il a salué des fans venus d’Allemagne, je ne sais pas si je l’ai rêvé, mais en tout cas c’est le pied, j’attend avec une telle impatience l’occasion de faire un voyage vers la teutonie pour pouvoir soutenir Killers live chez nos voisins, je reste persuadé qu’il y a du pétard à faire là-bas pour un groupe aussi puissant que Killers.
Vu les retours qu’on a eu de leur passage à Wacken.

Et j’entends des titres réclamés par les premiers rangs, Heavy Metal Kids, Chevaliers Du Déshonneur, Fatalité, moi j’ai trop envie de me manger un gros Mauvaises Graines, mais bon, on a tous un titre fétiche à réclamer, et finalement, lorsque la play list se déroule, on oubli le titre qu’on vient de réclamer puisque celui qui est joué sur scène est également devenu un classique.

Et puis quel plaisir de voir Killers aussi motivé, avec Patrick qui nous matraque d’une basse ultra agressive, Thierry nous envoyer des solos assassins en pleine gueule, Bruno et sa rythmique de tueur le chant suant le métal, et Florent assurant superbement derrière ses fûts.
Putain, quel pied !!!

Quelque chose est en train de ce passer, c’est encore difficile de le palper, de jauger, mais manifestement il y a quelque chose qui est en train de se passer, une nouvelle envie ? Un nouveau départ ? Une nouvelle rage de jouer envers et contre tout ? Je ne sais pas exactement, mais c’est le genre de trucs qu’on sent, ça flotte dans l’air, un sentiment indescriptible, l’impression que c’est maintenant plus encore qu’il faut être présent, soutenir le groupe et par là même soutenir le heavy métal, montrer que bordel ! On est là !!!
Montrer aux groupes que ça en vaut la peine de bosser toute la semaine dans un bureau sur un chantier, à l’usine, puis de prendre sa guitare, sa basse, ses baguettes pour jouer, que ça vaut le coup qu’ils prennent la route pour venir nous voir, parce que c’est ça, ils viennent aussi NOUS voir, on est à des années lumières des grosses formations « pros » qui en vivent.
C’est le moment !!!!!

Mais ceux qui ont la bonne idée de venir ce soir participent activement et chantent, Allié arrache les cervicales, même les titres en Basque sont repris tant bien que mal :o))) ou du moins sans trop écorcher la langue :o)
Délire de mort que je me garde perso, et l’Assassin où tout le monde reprend le refrain et ce ohoohhooohoo qui va retentir une grande partie de la soirée :o)))))
Le Loup qui fait désormais parti de mes hymnes.
Rosalind avec ce passage de chant où le public peut si bien communiquer avec le groupe.
Haaaaa bordel que c’est bon !!!!!


Autre point positif de la soirée mais c’est tout à fait personnel, je ne me suis pas coincé mon nerf à la con :o))

La fin de soirée, un fait marquant, un début d’altercation avec deux gars trop saoul pour vraiment réaliser ce qu’ils faisaient, mais ça ne mérite pas plus de deux lignes.
Ce qui mérite d’être signalé c’est le sang froid, la maîtrise et l’attitude des membres de Killers, Bruno en tête et d’Alain Ricard de Brennus qui ont su gérer la situation avec exemple et calme. En absence d’un service d’ordre, ils ont su prendre sur eux et éviter tout débordement. Confiner le problème, arrondir les angles et permettre aux autres personnes présentes de passer une bonne soirée, c’est un art, ça
mérite d’être salué. Chapeau bas !!
Le respect, ça ne s’exige pas, ça ce gagne !!

Et le reste de la soirée fût bonne, excellente, mémorable même, vu que ça c’est terminé à sept heure du mat avec le levé du soleil autour d’un verre à taper les souvenirs avec le groupe, haaa c’est sur ça ne peut pas se produire si on ne sort pas de son salon, mais mon coup de gueule viendra plus tard :o)))))

Play-list Killers, évidement je ne m’engage pas dans la précision de l’ordre, est ce que j’ai une tête à noter sur un calepin les titres ?? hein ??? Pour le moment j’ai surtout une tronche à bouffer des aspirines :o)))

Le fils de la haine
Avenir passé
Clandestinité
Rockstar limite
Arrantzale
Allié
Sous France
Azken agurraren negarra
L’aigle noir
Illusion
Délire de mort
L’assassin
Ametsetan
Le loup
Rosalind
Killers
La mort dans l’âme

Merci à Killers et à Alain Ricard pour leur gentillesse, leur patience, leur disponibilité, ça va droit au cœur du petit fan, je sais que Killers n’aime pas le terme de fan, mais ce n’est qu’un mot, le plus important c’est ce qui passe entre le groupe et son ou ses « fans ».
Après, qu’on m’appel « fan de Killers » ou « Marcel de Killers » j’m’en bat l’aile :o)))))
Je suis impatient de remettre le couvert :o))))
On va peut être attendre des températures supérieur à 15 degrés :o))) (private joke )

Retour sur Strasbourg le lendemain dans le gaz, et encore souriant de la soirée, de la nuit, et vlan, 1080 bornes de plus à l’actif de la Guardian-mobile :o)))) un jour je vais totaliser les kilomètres, juste pour voir :o)))))

En conclusion et comme je ne sais pas me taire, j’ai un coup de gueule à placer, ben oui, encore :

Il est urgent plus que jamais d’arrêter de croire que le heavy métal n’est fait que par les groupes seul, si nous, si nous public nous n’avons pas le soucis de sortir, de se bouger, de faire quelques kilomètres, alors c’est nous, nous fans de heavy métal qui allons y perdre beaucoup. C’est là que j’en viens à mon coup de gueule, j’ai
encore du mal à réaliser qu’il n’y ait pas eu plus de monde ce soir là.
Toutes les conditions étaient réunies :
Samedi soir
Possibilité de camper
Tarif à 50 francs avec une consommation offerte
Trois groupes dont Killers, une référence en matière de métal français
Une salle correcte
Une organisation talentueuse
Promotion adéquate
Villethierry est à quelques encablures de grandes villes
Alors pourquoi ? Pourquoi est ce qu’il n’y avait pas ne serait-ce que cinquante personnes de plus ????

Évidemment je vais en vexer quelques uns, ceux qui avaient 1000 bornes à faire, ceux qui avaient de réels empêchements, ceux qui tout simplement n’aiment pas le métal qui pète, mais ce n’est pas à vous que je m’adresse :o)))
Moi je m’adresse à ceux qui ne bougent pas, attendent, et par la suite disent, « ho mais heu y’a jamais rien qui passe chez nous »
Ceux qui me disent « ho ben t’a de la chance d’avoir vu Grave Digger, Running Wild, etc…. » Non ! Non ! Ce n’est pas par chance qu’on les a vu, on n’est pas tombé dans leurs concerts par hasard, quelque part on a pensé, « tiens si on y allait ?? »

Venez aux concerts, vous allez VIVRE !!!

Dom
Revenir en haut Aller en bas
http://killers.fr
Christophe.pl



Localisation : Grodzisk Mazowiecki-Pologne

MessageSujet: orens   Dim 24 Fév 2013 - 18:34



Pour moi la soiree qui me fit connaitre deux groupes qui resteront a jamais dans ma memoire Killers et Furya!!!!!!

Durant se concert je  fit la connaissance d`un Homme vraiment remarquable et grand musicien:

Axel Lecoq le guitariste solo de Furya qui malheureusement nous a quitte depuis.

Par la suite j`ai eu le bonheur de l`avoir comme ami et de vivre des moments inoubliable a ses cotes.

Axel mon Ami tu manque...............Longue vie au Rock`n Roll    a la tienne mon ami  







Merci pour les photos à Jean-Claude PIERRE-LOUIS du groupe de Thrash toulousain SYWAN
Revenir en haut Aller en bas
 
1999 / 2001
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum KILLERS :: KILLERS :: Concerts-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: